ÇA VAUT LE DÉTOUR

Objets détournés de Tomi Ungerer et François Duconseille

Tomi UNGERER, l’enfant terrible du pays, sera exposé chez Apollonia, à travers des œuvres inédites jamais présentées auparavant au public alsacien.

Il s’agit des sculptures zoomorphes ou anthropomorphes, fabriquées à partir des objets réemployés et détournés de leurs fonctions d’origine dans une perspective satyrique ou caustique.

Les œuvres seront présentées dans une scénographie écoresponsable, réalisée par DS Impression avec des matériaux entièrement recyclés et propres, ce qui aurait sans doute intéressé et plu à Tomi.

La démarche artistique de UNGERER est mise en articulation avec celle d’un autre artiste, François DUCONSEILLE, qui détourne des objets courants de consommation créant de gigantesques fresques dans un esprit de cabinet de curiosité.

Une formidable découverte de démarches de générations différentes, mais expérimentant manifestement les mêmes préoccupations artistiques et contextuelles.


Commissariat de l’exposition : Thérèse Willer, Dimitri Konstantinidis

Conception scénographie : François Duconseille


L’exposition est le résultat d’une collaboration fructueuse entre le Musée Tomi Ungerer – centre international de l’illustration et Apollonia, dans le cadre des Rencontres de l’Illustration 2020.

Elle sera présentée du 21 mars au 3 mai 2020 à l’espace Apollonia, au 23 rue Boecklin à Strasbourg, du mercredi au vendredi de 11h à 18h et le samedi et dimanche de 14h à 18h.


Vernissage le vendredi 20 mars à 18h30.

Entrée libre.