ÇA VAUT LE DÉTOUR

Objets détournés de Tomi Ungerer et François Duconseille

24 octobre 2020 – 15 décembre 2020

Tomi Ungerer s’est amusé à réaliser des assemblages tout au long de sa vie. Cette pratique, qui à ses débuts était sans doute inspirée du surréalisme, a pris une tout autre dimension après son séjour au Canada.  C’est en effet entre 1971 et 1976 qu’il a commencé à amasser du matériel, bois flottés et objets de récupération, opposant d’une certaine manière nature à culture. Il ne les assemblera qu’une fois installé en Irlande, dans les années 1980. Les compositions qui en ont résulté sont des figures souvent drolatiques. Mais leur point commun est la vision satirique de leur auteur sur l’Histoire et de manière générale, sur la société de consommation.

François Duconseille, depuis bientôt 2 ans, collecte des cartons d’emballages récupérés dans les 3 bacs jaunes de son immeuble puis après les avoir déployé, il les fige sous verre dans des cadres disparates de seconde main. Une collection se constitue jour après jour de façon routinière dont cette exposition est la première présentation publique, 160 pièces ont été sélectionnées parmi les 500 existantes pour agencer au mur un nuage de formes impensées, issues d’un processus de conception industriel inconscient des pouvoirs symboliques générés par ses machines.

Une formidable découverte de démarches de générations différentes mais expérimentant manifestement les mêmes préoccupations artistiques et contextuelles.


Les œuvres seront présentées dans une scénographie écoresponsable, réalisée par DS impression avec des matériaux entièrement recyclés et propres.

L’exposition est le résultat d’une collaboration fructueuse entre le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration et Apollonia, dans le cadre des Rencontres de l’Illustration 2020.


Commissariat de l’exposition : Thérèse Willer, Dimitri Konstantinidis
Conception scénographie : François Duconseille
Réalisation scénographie / mécénat de compétence : DS Impression