e.cité – Europe

karska-went2

Dans le cadre du projet e.citéEurope, Apollonia et ses partenaires proposent à la ville de Strasbourg une série d’événements du mois de novembre au mois de décembre 2013. Ceux-ci seront liés aux questionnements de l’accueil et de la résidence d’artiste, mais aussi au rôle de la création artistique dans les processus de transformations de nos villes européennes.

E comme Europe, E comme échanges, E comme environnement urbain

Depuis plusieurs années, Apollonia invite et présente chaque année une ville européenne à travers les aspects les plus dynamiques et les plus singuliers de sa culture. Le projet e.cité s’est ainsi penché sur les villes d’Istanbul, Budapest, Gdansk et plus récemment Réthymno.
Pour l’édition 2013, Apollonia souhaite dépasser les considérations nationales en ouvrant un large débat européen soulevant des questions devenues cruciales dans la définition des politiques culturelles d’un territoire. Nos paysages urbains s’enchevêtrent, s’étirent, brouillant ainsi les repères, les identités, les territoires. Tour à tout source de conflits et créateur de nouveaux fonctionnements urbains et citoyens. Dans ce tissu vivant que représente la cité quel rôle peut jouer la création? Artistes et citoyens peuvent-ils orienter et agir sur les mutations urbaines de demain? Que pourrait apporter le regard des artistes?

Pour aborder ces différentes questions, un colloque aura lieu le 26 novembre 2013 au Conseil de l’Europe, centré sur la problématique  La cité en devenir, se fera-t-elle sans les artistes ?  Une équipe d’urbanistes, essayistes, représentants d’institution et artistes sera constituée pour présenter un large panel des différentes positions des acteurs de nos cités futures. Parallèlement, Apollonia et le Frac Centre s’associeront le temps dune exposition, Artecitya, du 15 novembre au 1er décembre 2013, à l’espace d’exposition du 12 rue Faubourg de Pierre, afin de présenter des travaux d’architectes et d’artistes ayant mené une réflexion sur la cité, l’habitat ou l’environnement ces soixante dernières années.
Une intervention d’artiste en milieu urbain et deux workshops auront également lieu au cours des mois d’octobre à décembre. L’intervention de Laurent Reynes (architecte, docteur en art, maître-assistant à l’ENSAS, plasticien et sculpteur), « Constructions abstraites : e.toile », se déroulera sur la façade du Conseil de l’Europe de Strasbourg. La réhabilitation temporaire de ce lieu emblématique permettra la relecture du bâtiment, qu’elle soit artistique, symbolique, pratique etc. Les workshop seront, quant à eux, animés par l’artiste et professeur (créatrice de WOS/agence des hypothèses) Claire Dehove puis par l’artiste Alain Bublex, et mettront en relation l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg (ENSAS), l’École Nationale des Art Décoratifs de Strasbourg (HEAR/ESADS) et le Master Critique et Essai de l’Université de Strasbourg.

Par ailleurs, une publication et un blog fait pas des étudiants couvriront l’ensemble des manifestations.

En partenariat avec le Forum Mondial de la Démocratie

logo FMD_FR