Mireya Samper

mireyacaroussel

Au cœur des choses, kjarni en islandais, pourrait se trouver la spirale de Mireya Samper, tracée dans un mouvement souple. Illustrant le mouvement perpétuel, la spirale figure à la fois le chemin vers l’infini et le chemin vers l’intérieur, vers soi-même. C’est elle qui tisse le fil conducteur de l’exposition que l’artiste islandaise présente à l’espace Apollonia.

Ondulant à l’infini sur de longues feuilles de papier, la spirale se dévoile dans ses œuvres sous plusieurs formes. Elle entretient des liens étroits avec le rythme musical du mantra, mais aussi avec l’onde qui se propage à la surface de l’eau.

L’eau, élément essentiel du cycle de la vie, apparaît dès lors comme l’articulation harmonieuse entre les œuvres, faisant le lien entre spirale et goutte d’eau… Goutte d’eau qui, elle aussi, se glisse dans l’exposition Kjarni, sculptée dans des galets volcaniques islandais, ou tracée dansante sur du papier enduit de cire.

Participant à dévoiler une démarche artistique unique, l’espace Apollonia devient l’écrin idéal pour le déploiement de la dimension contemplative des créations de Mireya Samper. Parmi elles, Source – Pluvial, one mind (2014), pièce centrale de l’exposition, invite à une véritable méditation introspective.

Présentée à la suite d’une résidence de plusieurs semaines, l’exposition Kjarni est née du contact approfondi avec la population locale, la vie associative qui anime le quartier et Apollonia, ainsi que de la collaboration étroite avec les entreprises de la Robertsau, dont la papeterie LANA. Elle s’ancre ainsi profondément dans les valeurs et les questionnements qui animent Apollonia depuis sa création.

L’exposition s’inscrit dans le cadre de Papier en fête, événement se déroulant chaque année en juin dans l’ensemble de la Robertsau.

* Les œuvres produites en résidence ont été réalisées à partir des papiers fournis gracieusement par la papeterie LANA. L’artiste remercie chaleureusement Lasse Brinck, Fabienne Stadler, Pascal Blot et toute l’équipe de la papeterie.

* Projet réalisé dans le cadre d’Artecitya, soutenu par le programme Europe Créative de la Commission Européenne.

www.mireya.is

L’exposition

Du 18 juin au 31 juillet 2017 à l’Espace Apollonia – 23 Rue Boecklin – Strasbourg
Vernissage le 17 juin à 18h30, dans le cadre de Papiers en Fête.
Entrée libre