IMAGE ET ICÔNE. LA NOUVELLE PHOTOGRAPHIE GRECQUE

EXPOSITION / PUBLICATION

1997 – 2000, Grèce, Slovaquie, Royaume-Uni, République Tchèque

Stelios Efstathopoulos, from “Cemeteries”, 1985

ARTISTES : Avramidis Alexandros, Agrafiotis Demosthenis, Athanassopoulos Yiagos, Alkidis Periklis, Antoniadis Kostis, Georgiou Aris, Yakoumaki Nayia, Depollas Yiorgos, Efstathopoulos Stelios, Kalafatis Stratos, Calligas Lizzie, Kaloudi Katerina, Kaloussi Olga Katsangelos Yiorgos, Kokkinias Panos, Kolokythas Kostas, Koukis Nikos, Maligoura Eleni, Marapas Yannis, Markidou Natassa, Markou Nikos, Meimaroglou Despina, Baboussis Manolis, Nalbandithou Lia, Panayotopoulos Nikos, Pandis Nikos, Papadimitriou Maria, Papaioannou, Petridis Paris, Radi & Schizas, Sergis Kostas, Stathatos John, Stavropoulos Konstantinos, Stoupiadis Theofilos, Tsaousakis Yiorgos,Tsoublekas Dimitris,Yannis Psychopedis

COMMISSAIRE : John Stathatos

ASSISTANT TECHNIQUE : Stelios Efstathopoulos

1997 Thessalonique, Grèce
1997 Bratislava, Slovaquie
1998 Rethymnon, Crète / Grèce
1998 Bath, Royaume-Uni
2000 Pilzen et Brno, République Tchèque


Image et Icône, qui réunissait 44 photographes entre 25 et 55 ans, était la première exposition à présenter un panorama de la photographie grecque d’aujourd’hui. Elle permettait ainsi d’aborder un aspect fascinant mais encore largement méconnu de la photographie contemporaine en Europe.

A l’origine de l’évolution de l’art photographique grec, la création du Centre de la photographie d’Athènes par 5 jeunes photographes en 1979. Ce Centre a présenté la plupart des artistes grecs d’importance et d’autres artistes majeurs tels que Sebastiao Salgado, Joan Fontcuberta et Martin Parr. Il a également joué le rôle de catalyseur dans l’apparition de nouvelles tendances.

Il est important de souligner que « la nouvelle photographie grecque » n’a jamais été un mouvement monolithique pas plus qu’une école de pensée unique visant à imposer un style particulier. Le vecteur commun de ce mouvement est de considérer le médium de la photographie comme un sujet d’étude et d’expérience et d’envisager l’image photographique comme une construction complexe susceptible de nombreuses interprétations.

L’impact le plus important de ce mouvement s’est traduit par le développement de nouvelles générations d’artistes photographes, une « deuxième génération ” dans les années 80 et une « troisième génération” dans le milieu des années 90, la plupart d’entre eux ayant été formés en Grèce. Parallèlement à l’apparition de ces trois générations, la qualification de trois catégories a permis de classer le travail des artistes tout en ayant conscience du caractère relatif et parfois arbitraire de cette classification.

Ainsi, Image et Icône se déclinait en trois chapitres correspondant approximativement à cette division ternaire. « La découverte de l’espace » couvrait le vaste champ de la photographie de représentation, « Déchiffrer le médium » mettait l’accent sur les caractéristiques techniques et conceptuelles de la photographie et « La dimension artistique » concernait les travaux qui intentionnellement ou par nature appartiennent au large mouvement des arts visuels.


Edition d’un catalogue (anglais).

Directeurs de publication : Aris Georgiou et Dimitri Konstantinidis ;
Textes : John Stathathos