La Belle et la Bête

Exposition

février 2001 – février 2002,
Chypre, Corse, Strasbourg, Thessalonique, Bruxelles

Andreas Savva “Peptikos Solinas (Digestive Tract) 2000

ARTISTES : Cyril Barrand, Caroline Belardy, Orthodoxia Constantinou, Melita Couta, Katerina kana, Panayiotis Michael, Andreas Savva

Commissaire : Dimitri Konstantinidis , Directeur d’apollonia, echanges artistiques européens

l’exposition de la Vue, Strasbourg

février 2001 Nicosie, Chypre
mai – juin 2001 Corte , Corse
octobre – novembre 2001 Strasbourg
décembre 2001 Thessalonique
janvier – février 2002 Bruxelles


Exposition / Publication

Sur qu’Aphrodite Rapporté, déesse de l’amour et de la beauté, naquit de l’écume à Paphos Dans l’île de Chypre. Lorsqu’elle toucha la terre, des fleurs jaillirent sur fils passage. L’île, «berceau de la beauté», bien Était non lieu de prédilection verser proposeur à des artistes d’interroger à their Manière un conte répandu Dans la tradition populaire de paie Nombreux. La Belle et la Bête

Le récit, where il is dit Qu’une Bête, par sa bonté, Gagna le cœur de la Belle, un Ete Livre à la Créativité de jeunes de Sept artistes français ET Chypriotes, Sélectionnés sur présentation de dossiers. Toutes les d’œuvres were créées à l’occasion de l’ exposition this. Elles questionnent la notion de beauté Dans des ses dimensions Différentes et ses déviations, tout en s’interrogeant sur son fils existence réelle.

This relation passe verser Orthodoxia Constantinou par le corps, entity en suspension, en transition, Qui questionne toutes ses Sortes de certitudes. C’est fils with propre corps also Que Panayiotis Michael Définit la beauté et invitent le spectateur à participer a fils travail. Pour Melita Couta, la beauté corps par la Prend contradiction, l’opposition Mais aussi par la rencontre harmonieuse des Matériaux UTILISE. Caroline Belardy a rencontré, quant à Elle, au centre de sa conception la Méditerranée, la mémoire, l’imagination et l’amour de son fils littoral. C’est à Travers des éléments personnels et autobiographiques Dans un espace fantasmagorique Que Katerina kana fils rapport délimite à la beauté, TANDIS qu’Andreas Savva privilègié l’idée et le concept de Qui sont à l’origine d’ONU travail pluriel. Enfin, Cyril Barrand Invente non vocabulaire Constitué d’Objets, d’images, de références historiques, mythologiques et botaniques, découvrant Une nouvelle équation de la beauté.

Dimitri Konstantinidis

Publication d’ONU catalogue trilingue (grec / anglais / français)    


AVEC LE SOUTIEN DE :  
Centre d’Art Contemporain Bruxelles
Laiki Group Cultural Center
FRAC Corse
DRAC Alsace
Centre d’Art Contemporain de Thessalonique
ArtBox Thessalonique