No limits, Peter Weibel

expositions – table ronde – performances – projections – concert

du 4 mars au 2 juillet 2011

Strasbourg

visu-weibel-1
Peter WEIBEL “Principle of Resistance”, 1971

Combinant imagination et maîtrise technique, fantaisie utopique et critique des médias et de la société, Peter Weibel est avant tout un artiste exploitant avec esprit et humour la liberté assumée de son acte créatif à la croisée de la poésie, des médias, de la philosophie et des arts visuels.

Comptant parmi les figures centrales de la réflexion et de la pratique artistique de notre époque, Peter Weibel, qui a démarré son travail dans la mouvance des actionnistes viennois, reste inexplicablement mal connu du public français. Grâce à la collaboration de plusieurs partenaires d’art contemporain strasbourgeois, les multiples dimensions, mondes et personnalités de l’artiste sont mis à l’honneur dans notre ville.

Sous le titre équivoque de No limits se déploie de mars à juillet 2011 l’œuvre encyclopédique de Peter Weibel : de Poésies visuelles à la Médiathèque André Malraux, aux installations regroupées sous le titre De la réalité virtuelle à la réalité augmentée à l’espace Apollonia, le parcours se poursuit à la Salle des fêtes du Palais du Rhin qui accueille l’exposition Réécrire l’Europe, pour se clôturer à l’Auditorium des Musées de la Ville de Strasbourg (MAMCS) qui propose une programmation autour de l’œuvre de Peter Weibel (table ronde, concert, performances de l’artiste et une sélection de vidéos).

Le 7 mai 2011 représente le temps fort du projet. Le public a alors été invité à participer à la rencontre mise en place à cette occasion par l’Auditorium des Musées de la Ville de Strasbourg (MAMCS) puis, par la suite, à déambuler à travers les différents lieux d’exposition en compagnie de l’artiste.

Apollonia présente Peter Weibel, du 4 mars au 2 juillet 2011, à Strasbourg en collaboration avec l’Auditorium des Musées de la Ville de Strasbourg (MAMCS), les médiathèques et l’artothèque de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg ainsi que la galerie Frank Pages de Baden-Baden.

Projet soutenu par le Forum Culturel Autrichien.

Presse

Partenaires


PROGRAMME

Expositions

1. Poésies visuelles
Médiathèque André Malraux
dans le cadre du projet Traduire l’Europe
Jusqu’au 2 juillet 2011

Les mots, les livres, les lettres… dans tous leurs états. Invitation à la déambulation au fil des étages et des étagères.

2. De la réalité virtuelle à la réalité augmentée
Espace Apollonia
Vernissage le 7 mai à 19h en présence de Peter Weibel
Exposition du 9 au 31 mai 2011

À travers deux installations inédites, Peter Weibel interroge le rôle des médias dans l’appréhension de la réalité, de l’objectivité de l’histoire et de la connaissance.

3. Réécrire l’Europe
Salle des fêtes du Palais du Rhin
Le 7 mai 2011 de 16h à 19h
Vernissage le 7 mai à 18h en présence de Peter Weibel

Le temps d’une journée, Peter Weibel investit la Salle des fêtes du Palais du Rhin pour nous délivrer sa vision de l’Europe à travers des installations poignantes.

4. No limits
Galerie Frank Pages Baden-Baden
Du 7 mai au 2 juillet 2011

La galerie Frank Pages s’associe au projet et propose une exposition de Peter Weibel faisant suite au one-man show qui lui a été consacré lors de Art Karlsruhe 2011.

Programmation de l’Auditorium des Musées de la Ville de Strasbourg (MAMCS)

4 événements thématiques

Peter Weibel et la globalisation des médias
Samedi 7 mai de 14h30 à 16h
Table ronde

Peter Weibel est aussi un théoricien et un responsable d’institutions, telles le ZKM qu’il dirige depuis 1999. Témoin et acteur majeur de l’évolution des médias depuis une cinquantaine d’année, cette journée revient sur leur globalisation : sur la manière dont ces médias s’interpénètrent et forment une nouvelle totalisation des champs de l’activité humaine, mais aussi, pour utiliser un anglicisme, sur celle avec laquelle ils sont au cœur de la mondialisation. La table ronde réunira Peter Weibel, Hans Belting et Éric Alliez.

Peter Weibel et la performance ANNULÉ
Mercredi 11 mai à 20h
Performance

Dès le milieu des années 1960, associant le geste à sa pratique de la poésie et à sa réflexion linguistique, Peter Weibel, seul ou avec Valie Export, mène de nombreuses performances. Au fur et à mesure celles-ci vont s’hybrider avec son travail sur le film, le cinéma élargi, la vidéo et les médias numériques.
Dans la logique du reenactment mené par de nombreux artistes ces dernières années, Peter Weibel réactive en direct plusieurs de ses performances historiques.
En raison d’indisponibilité de Peter Weibel pour maladie, la soirée performances a été hélas annulée.

Peter Weibel et la vidéo
Mardi 17 mai à 19h
Cinéma – vidéo

Qu’elle documente ses premières performances, qu’elle devienne le lieu de nouvelles actions parfois menées pour la télévision ou qu’elle s’hybride encore avec d’autres supports, depuis les années 1960 Peter Weibel utilise la vidéo comme un de ses principaux médias d’élection.
Présentation par Jean-Michel Bouhours, conservateur au département des collections modernes du Musée national d’art moderne.
En partenariat avec Vidéo les Beaux Jours
Tarif 6 € (tarif réduit 4,5 €)

Peter Weibel, la musique et la scène
Le 25 mai à 20h
Concert

Hotel Morphila Orchester, Tanz Baby! et Chicks On Speed

À côté de sa pratique de la performance, Peter Weibel s’est intéressé à la scène traditionnelle en tant qu’espace de représentation. En première partie sera projetée une captation de son opéra des médias “Der Künstliche Wille”, dont la première se produisit en 1984 au festival Ars Electronica de Linz. Puis succèdera un concert de son groupe rock conceptuel, Hotel Morphila Orchester, accompagné de vidéos de Tanz Baby! et d’une performance musicale du duo électro-pop Chicks On Speed, deux groupes qui ont récemment repris des morceaux d’Hotel Morphila Orchester.
Avec le soutien du Forum Culturel Autrichien

Tarif 10 € (tarif réduit 6,5 €)