Now you see me, Now you don’t

Exposition-événement

le 14 mai 2008 à partir de 18h30

espace apollonia, Strasbourg

Anastasia PARMSON “De-pressionism”, 2007

Penser une exposition dans un temps limité et condensé ; une exposition pressée qui ne dure qu’une soirée durant laquelle se dérouleront diverses interventions.
Penser une exposition en tant qu’événement où rien ne reste figé, où tout finit par arriver et où les artistes sont des activateurs de leurs travaux, ce qui demande au public une attention élevée à tout moments…
Quatre jeunes plasticiens cherchent à engager une réflexion autour du principe d’activation que ce soit d’une mémoire, d’un lieu, d’un peuple, ou d’une culture. Les moyens qu’ils utilisent vont de la peinture à la sculpture, de l’installation-vidéo à la performance, œuvrant ensemble autour de cette notion du geste d’activation, de remise en question d’un état statufié.

Activer, dans le sens de relever quelque chose, l’empêchant de basculer dans l’oubli. Cette activation répond à un geste d’occultation, de délaissement, qu’il provienne de la société ou qu’il soit l’œuvre du temps.
Dans tous les cas, il s’agit ici de signifier une présence, de remettre en état ou de redonner une visibilité, prenant le public à témoin de ces actions.

site internet

Programmation de la soirée

                                        18h30 :  début de la soirée

                                        19h 00:  performance Arpentage et relevés

                                        19h30 :  poésie-action

                                        20h00 :  performance Black Blanc Biche

                                        20h30 :  slam

                                        21h00 :  performance Les passants                            

                                        21h30 :  poésie sonore