e.cité – Berlin

2016 – 2017

Guebwiller – Strasbourg

Stephen WILKS Bottle River, 2015

e.cité – Berlin :

Philoxénie. EXPOSITION.
Table-Ville – Stephen Wilks. MASTERCLASS.
Déjeuner – Débat : Migration : quel(s) défi(s) pour nos villes européennes ? EVENEMENT.
Journée mondiale des réfugiés. EVENEMENT.


Le cycle “e.cité” dans lequel e.cité – Berlin s’inscrit, consiste à représenter un aspect des tendances artistiques contemporaines de quelques villes européennes, choisies au préalable, comme cela a été le cas des expositions précédentes sur Réthymno, Almaty, Prague etc.

La philoxénie désigne l’accueil et l’hospitalité d’étrangers chez soi. Les œuvres présentées dans l’exposition ne pouvaient donc pas être statiques ou passives mais bien actives et participatives.

Les artistes ont adopté une démarche participative dans leurs œuvres. Avec son bateau construit en collaboration avec des réfugiés syriens, Daniel Seiple a conçu une œuvre en progression continue. Stephen Wilks a réalisé une table qui recréait le plan d’un cadastre urbain, sur laquelle des sculptures étaient disposées. L’œuvre conçue par l’artiste est ainsi devenue le support du déjeuner-débat. Le chapiteau du collectif KUNSTrePUBLIK a également été un lieu d’échanges, installé dans le jardin artistique et participatif d’Apollonia et il a joué un rôle clé dans cette volonté de partage. L’artiste Stefanie Bürkle a quant à elle présenté une installation sur le phénomène de la remigration.

Comme vous l’avez compris, “Philoxénie” est devenue avec le temps une exposition de solidarité, de partage dans laquelle le public s’est impliqué. Les œuvres réalisées et pensées dans cette logique participative ont ainsi pleinement trouvé le sens que les artistes ont souhaité leur donner au départ, grâce aux citoyens.