Regards Projetés – Arménie : Glorieuses futilités – Arménie

Projection

DANS LE CADRE DE REGARDS PROJETÉS ARMÉNIE

Karine MATSAKIAN, Sans titre, 2002

Depuis 2001, apollonia met en place un programme itinérant consacré à la création vidéo couvrant déjà plusieurs pays européens : Bulgarie, Grèce, Macédoine, Moldavie, Serbie, Slovénie, Roumanie, Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan, Pologne, Lettonie et Chypre.

Après un premier choix d’oeuvres arméniennes en 2003, apollonia propose aujourd’hui une programmation d’art vidéo faite par Ruben Arevshatyan, critique d’art et commissaire d’exposition résidant à Erevan.

La nouvelle sélection intitulée « Glorieuses futilités » couvre la période du milieu des années 70 à aujourd’hui. Les artistes présentés ici illustrent l’évolution de l’art vidéo en Arménie – tant à travers les progrès de la technologie audiovisuelle que par le contenu des oeuvres.

Le discours est souvent descriptif mettant en relief une situation socio-économique chaotique, oscillant entre ancien système soviétique et nouvelle réalité néo-libérale. L’intervention directe des artistes, sous la forme de performance, souligne une interrogation profonde sur l’actuelle condition humaine face à la superficialité envahissante des sociétés de consommation.

Azat, Don’t worry, 2001

ŒUVRES PRÉSENTÉES :

Sona Abgaryan, Sans titre, 2006, (6’18) ; “Player 13”, 2005, (4’44)
Vahram Aghasyan, “Bangladesh”, 2003, (8’51); Sans titre, 2005 (2’)
Azat, “Don’t worry”, 200, (2’52)
Arman Grigoryan, “What is art and who creates it”, 2004, (6’20) ; “168”, 2006, (4’06)
Diana Hakobyan, “Getnic Barcr”, 2005, (1’41); “Paran”, 2005, (3’34)
Hamlet Hovsepyan, Sans titre, 1976, (4’37) ; Sans titre,1974-2006, (5’)
David Kareyan, “Civic Commotion”, 2000, (3’)
Grigor Khachatryan, Sans titre, 1998, (4’32)
Tigran Khachatryan,”Stalker”, 2004, (12’20)
Hovhannes Margaryan, “A Hammock Story”, 2005,(13’55)
Karine Matsakyan, Sans titre, 2002, (5’05)
Astghik Melkonyan, “Kilikia”, 2002, (9’32)
Haroutyun Simonyan, Sans titre, 2004, (21’11)

Et aussi…

Tina Bastajian,”Jagadakeer… between the near and east”, 2001, (19’15)