E.cité – Prague

2016

Frantisek ZVARDON, Iron Heroes

E.cité – Prague :

Expositions :
IRON HEROES : FRANTISEK ZVARDON
LOST : KAMILA B.RICHTER & MICHAEL BIELICKY
THE ART OF URBAN INTERFERENCE : EPOS257VLADIMIR TURNERMICHAL KINDERNAVJAKUB NEPRASIGOR KOVAČEVIČ / YVETTA VAŠOURKOVÁ , ANEŽKA CIGLEROVÁ, ONDŘEJ BROM / MICHAL SLOBODA.
REFLETS DE L’ÉTOILE : VLADIMIR SKODA

Workshop :
MICHAEL BIELICKY

Résidences :
Vladimír Turner & Epos 257

Colloque :
LAURENT REYNÈS

Audience :
– Yves de Williencourt, CLÉMENT DAZIN & Thomas Hoeltzel, Minh-Tâm Nguyen & François Papierer


“Au milieu des années 1990, une mission de prospection artistique à travers Prague et les villes d’Europe centrale nous amenait à constater, parmi les préoccupations de la création contemporaine pragoise, un phénomène social opposant farouchement l’espace public à l’espace privé.

Un peu plus de vingt ans plus tard, notre prospection en préparation du projet e.cité – Prague nous amène au même constat, au même malaise, la tendance s’étant cependant inversée. C’est à présent l’espace privé qui empiète lourdement sur l’espace commun, au détriment des libertés individuelles.

LOST, Apollonia 2016

Des expositions, des résidences, des workshops, des performances, des débats et bien d’autres actions ont été mis en place pour permettre à plusieurs créateurs d’intervenir, de s’impliquer, de s’immiscer dans le mécanisme et l’articulation urbaine de Strasbourg. Le choix intergénérationnel des artistes a été ouvert à d’autres domaines et a été complété notamment par des architectes, des graphistes, des urbanistes, des plasticiens… Tous convergent vers le même objectif et la même préoccupation, les mutations et les évolutions urbaines et citoyennes de la Cité.

Avec e.cité – Prague, nous avons souhaité innover et développer la question du public en expérimentant de nouvelles approches et sensibilisations aux œuvres d’art, en proposant également au jeune public des programmes d’insertion professionnelle. Tout en retraçant un aperçu, un regard parmi bien d’autres, de la créativité contemporaine pragoise, nous offre également une base de réflexion sur l’immense potentiel d’invention de nouvelles typologies d’aménagement urbain et citoyen. “

Dimitri Konstantinidis
Directeur d’Apollonia