e.cité – Bucarest

2010 – 2012

LIBOUTET Liminita Madonna, 2000

e.cité – Bucarest :

Before a national anthem. EXPOSITION.
Multi-pli-cités – Photographie contemporaine, 1990-2010. EXPOSITION.
Bucarest, l’entre-deux-guerres – Photographie historique. EXPOSITION.
De Manaki à aujourd’hui. ART VIDEO.
Irina Botéa et Dan Calin. RéSIDENCE – WORKSHOP.
Récits d’urbanité – Quand l’art et l’architecture s’en mêlent. COLLOQUE.


Le rayonnement international de Strasbourg, à travers la diversité culturelle des cités européennes… e.cité consiste à inviter et présenter chaque année, à Strasbourg, une ville européenne à travers les aspects les plus dynamiques et les plus singuliers de sa culture.

e.cité oriente ses activités vers la question du développement local en intégrant la création contemporaine dans des projets d’urbanisme.

C’est dans une dynamique fédératrice que l’association souhaite tisser un lien étroit entre réseau local et réseau international. L’expérience d’Apollonia et de ses partenaires en matière d’accueil et d’échange d’artistes a également motivé l’association à penser différemment ces coopérations et à dépasser le contexte traditionnel des résidences.

Le souhait d’e.cité est d’offrir une implication approfondie de regards étrangers sur la ville de Strasbourg et d’imaginer cette dernière comme un champ d’actions artistiques. Cette découverte de la cité alsacienne par un œil extérieur permet une valorisation de ses richesses, une redécouverte de la ville par ses habitants et une mise en relief à échelle européenne.
Simultanément les strasbourgeois auront diverses possibilités de rencontre à travers une sélection éclectique d’évènements autour du pays et de la ville invitée.

Pour cette première édition “officielle” e.cité propose une immersion franco-roumaine entre Strasbourg et Bucarest.


Partenaires

Après un grand succès remporté par l’édition strasbourgeoise de e.cité – Bucarest en automne 2010, l’ensemble des expositions a été repris par deux institutions de renom : le Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole (décembre 2011-février 2012), puis la Châtaigneraie, Centre wallon d’art contemporain (Flémalle / Liège) en février-mars 2012.

La dernière étape à ce jour s’est déroulée à Bucarest en mai-juin 2012, avec le Centre international d’art contemporain, Bucarest & The Ark.